10 févr. 2013

Django : Tarantino le déjanté

La relecture de l'esclavagisme par Tarantino donne à voir.
Drôle, absurde, incongru... fascinant.

Tarantino ne respecte aucun code et c'est pour le plus grand plaisir du spectateur... qui se laisse emporté par une BO somptueuse.

Pas le meilleur, mais un très bon!


1 commentaire:

BISAR a dit…

Tout à fait d'accord "pas le meilleur, mais un très bon cru"